Logo Anciennes Automobiles
Logo Anciennes Automobiles

 

Menu rétracté

 

 

Jaguar Mk2 - Restauration
Carrosserie

Introduction  

Se lancer dans la réparation sérieuse d'une carrosserie bien altérée par la corrosion ne se fait pas à la légère et j'avoue que c'est une partie que je n'avais jamais approchée. Mais, par principe, rien n'étant impossible, je me suis lancé.

Comme pour tous les sujets qui me sont inconnus, je me suis d'abord beaucoup documenté sur Internet -quel merveilleux outil- puis auprès de professionnels avec lesquels je me suis lié d'amitié (la passion des anciennes est un sésame absolu) et enfin, j'y vais !

État des lieux  

La première opération à faire une fois que la caisse est totalement nue, c'est le sablage. Attention ! bien se renseigner sur les capacités de celui à qui confier le petit trésor… J'ai lu sur un forum qu'une 2CV s'était retrouvée avec un capot allongé de 2 cm après un sablage trop intensif ! Ça vaut la peine de demander des avis autour de soi. L'adresse de l'artisan chez qui j'ai été figure à cette page « Liens et adresses » à la rubrique Traitement des métaux.

En route  !

En route pour le sablage En route pour le sablage © P. Bérenger

Une fois le travail réalisé, une inspection rapide va révéler plus de trous qu'il n'en était visible auparavant…

Fin de sablage Fin de sablage © P. Bérenger

Pour info, le brave Scenic qui a fait office de véhicule tracteur est parti à la casse suite à une rencontre brutale avec une jeune conductrice à Belfast qui n'avait pas vu que j'étais arrêté à un feu rouge et qui a poursuivi sa route comme si je n'étais pas devant elle… Quant à la remorque, elle n'est pas à moi ; elle m'a été prêtée par un ami. Je précise que pour conduire cet attelage, le simple permis B suffit (« Réglementation - Permis de conduire »).

Voici l'ampleur des dégats :

  • les quatre supports de cric sont à remplacer  heureusement, les pièces sont refabriquées ;
  • la partie arrière des passages de roues arrières sont à remplacer. Là il va falloir les refabriquer soi-même ;
  • les bas des ailes avant sont inexistants  heureusement, les pièces sont refabriquées ;
  • les planchers conducteur et passager avant ressemblent à des passoires. Il va falloir les refabriquer soi-même ;
  • les logements des feux de position avant  heureusement, les pièces sont refabriquées ;
  • quelques petits emplacements à recharger au semi-automatique.
Partie arrière des passages de roues arrières Partie arrière des passages de roues arrières © P. Bérenger Aile avant Aile avant © P. Bérenger Plancher Plancher © P. Bérenger

Globalement, il y a quand même du boulot !

Au retour à l'atelier, j'ai passé une couche de protection phosphatante au pistolet pour stopper la corrosion qui aurait pu être favorisée par la mise à nu des tôles. Cela est d'autant plus nécessaire que mon travail est morcelé dans le temps puisque je ne suis pas sur place.

Passages de roues arrières  

Pour le baptême du feu, je commence par la partie la plus facile : la partie arrière des passages de roues arrières. En effet, le formage de tôle est là minime car les arrondis sont légers.

Je commence par le côté droit. Il se trouve qu'il y a à cet endroit trois parties de tôles à remplacer. Je vais marquer au stylo feutre le format des découpes à faire et former de la tôle pour remplacer les parties enlevées. Pour cela, mon ami carrossier m'a donné une tôle de 1 mm d'épaisseur. C'est supérieur à l'épaisseur de la tôle d'origine, mais comme le dit un vieil adage de la Marine (où j'ai fait mon service), « Trop fort n'a jamais manqué ! ».

Je découpe à la disqueuse les parties à remplacer et j'élimine à la lampe à souder l'étain qui remplissait la jonction entre les tôles.

Début de découpe Début de découpe © P. Bérenger Traçage Traçage © P. Bérenger

Je découpe, trace et forme ensuite les parties de tôles à greffer à la place des parties éliminées.

Les trois parties Les trois parties © P. Bérenger

Je soude en place successivement les trois parties de tôles en utilisant la technique des points de chaînette afin de ne pas chauffer exagérément la tôle, ce qui la déformerait.

Les trois parties Les trois parties © P. Bérenger

Ce n'est pas la peine de peaufiner l'apparence des soudures invisibles dès l'instant qu'elles sont correctement effectuées. par contre, avant de refermer par la tôle extérieure, je galvanise à froid au fur et à mesure à l'aide d'une bombe.

Les trois parties Les trois parties © P. Bérenger Les trois parties Les trois parties © P. Bérenger Les trois parties Les trois parties © P. Bérenger

Je ponce les soudures avec la disqueuse équipée d'un disque abrasif spécial métal et non d'un disque-meule.

Les trois parties Les trois parties © P. Bérenger

Et voilà une première tâche terminée ! J'avoue que pour un coup d'essai, je suis assez satisfait du résultat, d'autant que c'était également mon batême pour l'utilisation du MIG car jusqu'à présent je n'avais soudé qu'à l'électrode avec un inverter sur des épaisseurs de 2 mm minimum.

Je vais procéder de la même manière pour le symétrique gauche.

À suivre…

Supports de cric arrière  

À suivre…

Supports de cric avant  

À suivre…

Bas d'ailes avant  

À suivre…

Supports de feux de position avant  

À suivre…

Planchers avant  

Commençons par celui côté conducteur, de la dentelle :

Plancher conducteur Plancher conducteur © P. Bérenger

La partie jaune au centre, c'est évidemment un énorme trou… Le jaune n'est que la couleur du sol de l'atelier.

J'ai tracé approximativement au stylo feutre la partie qui sera remplacée. Pour information, on trouve des planchers refabriqués, mais il s'agit de la totalité du plancher et je n'ai besoin que d'une partie des planchers avant. Donc je fais moi-même.

Le plancher est nervuré de manière à le rigidifier. Ceci est réalisé en usine par emboutissage. Je n'ai évidemment pas ces moyens ; je vais donc fabriquer une matrice sur la base d'une planche d'aggloméré sur laquelle je viens fixer des lattes d'acier au niveau des nervures et je vais emboutir au marteau. Courage !

La planche et les lattes d'acier La planche et les lattes d'acier © P. Bérenger La matrice La matrice © P. Bérenger

C'est parti :

La tôle au travail La tôle au travail © P. Bérenger

Quelques milliers de coups de marteau après (et je suis loin d'exagérer) :

Ça prend forme Ça prend forme © P. Bérenger

Et ce n'est pas terminé.

À suivre…

 

QUELQUES BRÈVES :

 

LEBONJOINT.FR
Joints, tuyauteries, raccords, isolants, réfection intérieure, etc. A consulter !

en savoir plus...


POURQUOI TANT DE HAINE ?
Le Grand Paris marche dans les pas de la Ville de Paris. À partir du 1er juillet prochain, les autos antérieures à 1997 ...

en savoir plus...


L'OPÉRATION ESCARGOT EST LANCÉE
Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a annoncé la mise en place du dispositif de limitation de vitesse sur ...

en savoir plus...


FIN DES IMMATRICULATIONS EN PRÉFECTURE
À compter de novembre 2017, les démarches d'immatriculation se feront sur Internet et les guichets des préfectures et ...

en savoir plus...


 

Une
adresse
par jour
LEBONJOINT.FR
Joints, tuyauteries, raccords, isolants, réfection intérieure, etc. A consulter !

en savoir plus...


24
janvier
2019
POURQUOI TANT DE HAINE ?
Le Grand Paris marche dans les pas de la Ville de Paris. À partir du 1er juillet prochain, les autos antérieures à 1997 ...

en savoir plus...


7
mars
2018
L'OPÉRATION ESCARGOT EST LANCÉE
Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a annoncé la mise en place du dispositif de limitation de vitesse sur ...

en savoir plus...


10
septembre
2017
FIN DES IMMATRICULATIONS EN PRÉFECTURE
À compter de novembre 2017, les démarches d'immatriculation se feront sur Internet et les guichets des préfectures et ...

en savoir plus...