Activez JavaScript pour profiter pleinement de ce site ! Morgan Plus 4 - Historique
Logo Anciennes Automobiles
Logo Anciennes Automobiles

 

Menu rétracté

 

 

 

Nombre de visiteurs : 4    

Page mise à jour le 29.10.2022, visitée 229 fois

Morgan Plus 4
Historique

Sommaire :

Morgan Plus 4
Historique

En cours d'écriture...

Morgan  

Les Morgan sont remarquables car elles n'ont pratiquement pas changé de ligne depuis leur création et sont reconnaissables d'un seul coup d'œil, même si elles ont fait quelques concessions au modernisme. La ligne surbaissée est pratiquement figée depuis les origines, et les suspensions sont restées identiques au modèle original. Morgan est une des rares marques qui soit toujours entre les mains d'une même famille depuis si longtemps (1909).

L'histoire commence avec Henry Frederick Stanley Morgan, employé aux chemins de fer, qui se prend de passion pour les nouveaux modes de locomotion et adore les motos. Malgré l'opposition de son père, il persévère en ramenant de France une motocyclette Peugeot. Mais, nouveau veto paternel ! Qu'à cela ne tienne, il transforme sa moto en un cyclecar à trois roues.

Léger et performant, l'engin hybride lui procure non seulement des sensations comparables à celles de la moto, mais ce compromis semble également rassurer le paternel qui se prend finalement au jeu et finance la construction d'une petite usine en 1910. La Morgan Motor Company est créée et le succès de ses petites machines pleines de caractère ne va pas se démentir pendant quarante ans.

HFS Morgan décide de s'attaquer au marché des quatre roues en 1936. Présentée au Salon de Londres, la 4/4 à la forme d'un élégant roadster à châssis tubulaire. La carrosserie est entièrement confectionnée à la main par des maîtres carrossiers, tandis que les suspensions sont tout banalement dérivées de celles du cyclecar né en 1910.

C'est cette voiture qui va évoluer jusqu'à nos jours sans jamais renier ses principes de base et qui est toujours construite à l'identique, dans la même usine. Il n'y a vraiment que les Anglais pour produire encore de façon aussi archaïque une voiture née en 1936. Morgan produit 500 modèles par an (quota délibérément fixé pour respecter des normes de qualité).

Depuis 1936, les voitures sont construites selon le même procédé, alors courant dans la construction automobile ; sur un châssis métallique, composé de deux poutres longitudinales et de plusieurs traverses, est attaché un bâti en frêne, lui-même recouvert de la carrosserie.

Ce sont les dernières voitures à être encore construites selon ce schéma car en dépit de cette méthode ancienne, les Morgan répondent aux normes de sécurité automobile et notamment aux exigences des crash tests...

Les carnets de commandes sont pleins et il faut compter, selon le modèle, un délai de livraison de trois à cinq ans...

Les grandes dates

1909 : naissance de la première Morgan, un cyclecar monoplace à trois roues animé par un moteur Peugeot 2 cylindres.

1910 : fondation de la Morgan Motor Company et ouverture de l'usine.

1911 : premier cyclecar biplace.

1912 : premier cyclecar quatre places.

1930 : à Montlhéry, Gwenda Stewart atteint 185 km/h et bat le record de l'heure sur le kilomètre lancé à 160 km/h de moyenne au volant d'une Morgan “Runabout” 1.100 cm3.

1931 : premier cyclecar à trois vitesses et marche arrière.

1936 : sortie de la première automobile 4/4 (4 roues, 4 cylindres).

1938 : victoire de classe aux 24 Heures du Mans.

1946 : reprise de la production.

1950 : arrêt de la production des cyclecars à trois roues ; 40 000 exemplaires ont vu le jour en quarante ans.

1959 : décès de Henry Frederick Stanley Morgan, le fondateur de la marque. Son fils Peter lui a alors succédé.

2003 : Peter décède et son fils Charles assure la continuité de la direction de l'entreprise, jusqu'à son éviction par les actionnaires en 2013, suite à son mariage "scandaleux" avec une ambitieuse top model, de trente ans sa cadette.

Les modèles

1936/39 : 4/4 (4 cyl., Climax et Triumph, 1.122/1.087 cm3-34/46 ch), 791 exemplaires.

1939/50 : 4/4 Special (4 cyl., Standard, 1.267 cm3-39 ch), 637 exemplaires.

1950/53 : Plus 4 (4 cyl., Standard Vanguard, 2.088 cm3-68 ch), 675 exemplaires.

1954/57 : Plus 4 (4 cyl., Triumph TR2, 1.991 cm3-90 ch), 344 exemplaires.

1955/60 : 4/4 Série 2 (4 cyl., Ford, 1.172 cm3-36/40 ch), 387 exemplaires.

1955-62 : Plus 4 (4 cyl., Triumph TR3, 1.991 cm3-95/100 ch), 1.808 exemplaires.

1960/61 : 4/4 Série 3 (4 cyl., Ford, 997 cm3-39 ch), 59 exemplaires.

1961/63 : 4/4 Série 4 (4 cyl., Ford, 1.340 cm3-54 ch), 206 exemplaires.

1961/69 : Plus 4 (4 cyl., Triumph TR4, 2.138 cm3-100/104 ch), 1.582 exemplaires.

1962/68 : Plus 4 Supersports et Competition (4 cyl., Triumph TR4, 2.138 cm3-125 ch), 143 exemplaires.

1963/68 : 4/4 Série 5 (4 cyl., Ford, 1.498 cm3-59/78 ch), 646 exemplaires.

1964/67 : Plus 4 Plus (4 cyl., Triumph TR4, 2.138 cm3-104 ch), 26 exemplaires.

1968/71 : 4/4 1600 (4 cyl., Ford, 1.599 cm3-71/85 ch), 3.513 exemplaires.

1969/72 : Plus 8 (V8, Rover, 3.528 cm3-151 ch), 484 exemplaires.

1973/86 : Plus 8 (V8, Rover, 3.528 cm3-143/157 ch et injection 190 ch), 2.900 exemplaires.

1981/84 : 4/4 Twin Cam (4 cyl., Fiat, 1.584 cm3-97 ch), 92 exemplaires.

1982/93 : 4/4 1600 (4 cyl., Ford, 1.598 cm3-96/105 ch).

1985/88 : Plus 4 (4 cyl., Fiat, 1.995 cm3-122/130 ch).

1988-1992 : Plus 4 (4 cyl., Rover, 1.994 cm3-140 ch).

1990-2003 : Plus 8 (V8, Rover, 3.947 cm3-190 ch).

1993 : 4/4 1800 (4 cyl., Ford, 1.796 cm3-123 ch).

1998-2003 : Plus 8 (V8, Rover, 4.552 cm3-233 ch).

2000 : Aero 8 (V8, BMW, 4.398 cm3-285 ch).

2000 : Aero 8 (BMW V8-4.4-286 ch, puis 325 ch en 2004).

2004 : Plus 4 (Ford 4cyl.-2.0-150 ch), Runabout (Ford 4 cyl-1.8-115 ch), Roadster (Jaguar V6-3.0-226 ch).

2009 : Aeromax.

2010 : AeroSuperSport (BMW 4.8 litres V8).

La course

Archétype de la voiture de sport britannique, la Morgan n'a pas tardé à être engagée par ses propriétaires dans la plupart des événements sportifs du Royaume-Uni : circuits, rallyes, mais aussi trials alors très à la mode.

Sur le plan international, les Morgan vont se signaler notamment par de nombreuses bonnes performances aux 24 Heures du Mans. En 1938, une 4/4 pilotée par miss Fawcett et George White termine 13ème sur 15 concurrents classés. La même voiture se classera 15ème sur 20 l'année suivante. En 1962, une Plus 4 pilotée par Lawrence Shepperd terminera 13ème et enlèvera la catégorie 1.600/2.000 cm3.

Toujours dans les années soixante, l'importateur français Jacques Savoye et ses deux fils participeront à de nombreux rallyes (Monte-Carlo, Coupe des Alpes, etc.). Enfin, une Plus 8 pilotée par Savoye et Lamoral sera l'une des grandes vedettes du Tour de France Auto 1969.

Aujourd'hui, les pilotes britanniques sont toujours fidèles à la Plus 8 dans leurs courses nationales et quelques-uns n'ont pas hésité à aligner un modèle spécial à carrosserie aluminium dans les épreuves internationales GT. C'est d'ailleurs de cette version très spectaculaire qu'a été dérivée le modèle Aero 8, présenté au salon de Genève 2000.

En cours d'écriture...

 

QUELQUES BRÈVES :

 

MIGNOT SARL
Spécialisé dans le sablage et le décapage par bains.
A sablé ma caisse de Jaguar Mk2 sans dommage pour les ...


en savoir plus...


LES ANCIENNES DANS LES ZFE 
Grande avancée sur ce dossier : les anciennes bientôt libres !

en savoir plus...


LE SIV N'EST PLUS OBLIGATOIRE 
La réglementation change : Si vous ne procédez pas à la vente de votre véhicule ou si vous ne ne changez pas de ...

en savoir plus...


POURQUOI TANT DE HAINE ? 
Le Grand Paris marche dans les pas de la Ville de Paris. À partir du 1er juillet prochain, les autos antérieures à 1997 ...

en savoir plus...


 

Une
adresse
par jour
MIGNOT SARL
Spécialisé dans le sablage et le décapage par bains.
A sablé ma caisse de Jaguar Mk2 sans dommage pour les ...


en savoir plus...


16
février
2022
LES ANCIENNES DANS LES ZFE 
Grande avancée sur ce dossier : les anciennes bientôt libres !

en savoir plus...


6
janvier
2020
LE SIV N'EST PLUS OBLIGATOIRE 
La réglementation change : Si vous ne procédez pas à la vente de votre véhicule ou si vous ne ne changez pas de ...

en savoir plus...


24
janvier
2019
POURQUOI TANT DE HAINE ? 
Le Grand Paris marche dans les pas de la Ville de Paris. À partir du 1er juillet prochain, les autos antérieures à 1997 ...

en savoir plus...